FREDON FRANCHE COMTÉ
Bandeau

La suie de l'érable (Cryptostroma corticale)

Cette maladie de faiblesse des érables sycomores afaiblit rapidement les érables et se progage facilement par le vent. Les spores de ce champignon peuvent provoquer de graves affections respiratoires pour les opérateurs et les riverains.

Ce pathogène touche en général des arbres  (Erable sycomore et champètre)  ayant subi un stress plusieurs années auparavant : hydrique, canicule, arbre dominé, tassement de sol, orages violents, pollutions aux oxydes d’azotes, températures supérieures à 22°C durant une longue période, arbres mis en lumière brutalement. Il se développe dans le bois sous l'écorce extérieure.

 

Les symptômes 

- les symptômes sont discrets la première année d'infection : branches sèches, feuillage chlorotique, recroquevillé, desséché sans tomber.

- puis le champignon progresse dans le bois: apparition de boursouflure sous l'écorce. L'écorce éclate et se détache en laisant appraitre une couche poudreuse d'un mm d'épaisseur noiratre d'aspect de suie.

- il s'en suit un brunissement du limbe à sa surface supérieure, un dépérissement des ramifications de cime et des charpentières ou de l’arbre entier,

- une décoloration anormale du bois (de brun verdâtre à jaune),

- au printemps suivant,  mort brutale de l’arbre.

Attention : les spores peuvent provoquer de graves problèmes respiratoires  (asthme,  granulomes   pulmonaires)  chez  l’homme (porter un masque à cartouche filtrante des poussières 10 μm lors des travaux d'assainissement.

    

 

Pour  des  raisons  de  santé  publique et de sécurité publique,  les   gestionnaires  appliquent  une lutte curative et préventive draconienne dès le première arbre infecté observé.

- Détruire les arbres dépérissant - action curative et préventive (risque de propagation et de rupture, sporulation nocive du champignon)- incinération , pas de compostage, ni d'utilisation en paillage.

- Maintenir les arbres dans de bonnes conditions de végétation (nottament pour la ressource en eau, mi-ombre, faible peuplement, sol frais sans humidité stagnante, bien drainé, aéré et profond. L’érable sycomore est sensible à la pollution urbaine (NOx).

- Détruire l'arbre l'hiver en démontage et non pas en abattage par temps humide pour éviter une mise en suspension des spores.

- Désinfecter les outils et le matériel rentré en contact avec l'écorce infectée.

- Réaliser une prospection fine des alentours pour détecter les cas naissants.

 

Des dérogations de lutte par le feu sur site peuvent être accordées sur demande motivée, ou, acheminer si possible à l’incinérateur de votre secteur, bâcher le véhicule transportant le bois infecté.

 

En Franche-Comté, Cette maladie a été signalée en 2000 dans le Pays de Montbéliard, en 2010, sur la commune de Lons le Saunier (20aine arbres infectés suite à un assechement d'un étang à proximité), en 2018 sur la commune de Besançon (25) dans un espace public et Bourgogne sur la commune de Chaulgne (58) dans un parc privé.

 

FREDON : Fédération RÉgionale de Défense contre les Organismes Nuisibles
Nos actualités  ::  Abonnement à la lettre d'information  ::  Rechercher  ::  Nous contacter  ::  Liens utiles  ::  Nos partenaires  ::  Plan du site  ::  FAQ